Nouveau décret du 12 Octobre 2016 concernant les validités de vos ordonnances lunettes et lentilles

Délais d’attente à rallonge et ordonnances « périssables »

Le constat est simple, des mois d’attente pour obtenir un rdv chez l’ophtalmologiste et ce n’est pas prêt de s’arranger.
Jusqu’à aujourd’hui, pour un patient de plus de 16 ans et sauf mention contraire précisée par l’ophtalmologiste, une ordonnance est valable trois ans pour un équipement lunettes et un an concernant les lentilles de contact, avec la possibilité pour l’opticien, depuis 2007, de réaliser un examen de vue complémentaire pour constater une évolution ou non des corrections, pour un enfant, l’ordonnance est quant à elle valable un an. Or, une fois ce délai dépassé, il convenait alors de retourner chez votre médecin pour lui demander un renouvellement.

Que prévoit le décret ?

«Le décret n° 2016-1381 du 12 Octobre 2016 précise les règles générales d’exercice de la profession d’opticien-lunetier. Il précise également les conditions de validité de la prescription médicale de verres correcteurs et des adaptations par l’opticien-lunetier de la prescription médicale de verres correcteurs ou de lentilles de contact oculaire correctrices. Enfin, dans la situation particulière de perte ou de bris des verres correcteurs, le décret prévoit les conditions dans lesquelles l’opticien-lunetier peut procéder à la délivrance d’un équipement de remplacement.»
La durée de validité de l’ordonnance médicale pour un équipement lunettes est désormais fixée à :

  • Un an pour les patients âgées de moins de 16 ans.

  • Cinq ans pour les patients âgés de 16 à 42 ans.

  • Trois ans pour les patients âgés de plus de 42 ans.

Toutefois, dans des cas spécifiques, l’ophtalmologiste peut mentionner l’impossibilité de renouvellement ou tout simplement limiter la date de validité de l’ordonnance.

Entrée en vigueur et spécificités

En cas de perte ou de bris des verres correcteurs d’amétropie, lorsque l’urgence est constatée et en l’absence de solution médicale adaptée, l’opticien-lunetier peut exceptionnellement délivrer sans ordonnance médicale un nouvel équipement après avoir réalisé un examen réfractif. L’opticien doit alors remettre au patient les résultats de l’examen de vue et en tenir informé dans les plus brefs délais l’ophtalmologiste.

Enfin, ce décret s’applique aux ordonnances prescrites à la date d’entrée en vigueur de celui-ci, soit à compter du 13 Octobre 2016.

ENTRÉE DE GAMME

Les Opticiens de demain_verres-unifocaux-verres-professifs-actualites

TÉMOIGNAGES

« Un rendez-vous confortable chez soi, une présentation judicieuse des montures et verres adaptés à mon âge et à mes besoins, enfin la livraison d’un produit de très bonne facture. Bravo Les Opticiens de demain. »

N.D.

« Etant en fauteuil roulant, le concept est parfait pour moi, plus besoin de me déplacer en magasin, des lunettes de très bonne qualité, je le conseille vivement à quiconque serait dans mon cas. »

J.P.

« Pour des premières lunettes et de surcroît en verres progressifs, j’étais réticent… L’opticien a su trouver les mots pour me guider dans l’adaptation et, en quelques jours j’étais parfaitement adapté à mes lunettes, aujourd’hui je ne les quitte plus, c’est top ! »

J-F.M.

NOUVEAUTÉ

AUDIOPROTHÉSISTE À DOMICILE

PRENDRE RDV

LES OPTICIENS DE DEMAIN

Proposer une alternative pertinente et agréable à l’achat de lunettes en magasin.
Le service à la personne en optique, c’est Les Opticiens de demain.

Faciliter la vie du consommateur, pour des tarifs moins chers qu’en magasin.

Les Opticiens de demain, une grande famille d’opticiens expérimentés pour qui l’Humain occupe une place prépondérante.

Opticien à domicile

Ne perdez plus de temps à vous rendre en magasin, avec Les Opticiens de demain c’est l’opticien qui vient à vous, avec le sourire en plus.

PRENEZ RENDEZ-VOUS
2017-07-26T17:33:38+01:00